Tom Habscheid sera aux Jeux de Paris !

Et c’est sans surprise qu’on retrouve Tom Habscheid, le revenant, au lancer du poids (F63) en para-athlétisme du haut de ses deux paralympiades de Rio 2016 et Tokyo 2020, double médaillé d’argent aux Championnats du monde (2017 en disque, 2019 en poids) et quintuple médaillé d’argent aux Championnats d’Europe (2014, 2016 et 2018 en disque, 2018 et 2021 en poids). Iron Tom sera donc le fer de lance de la délégation luxembourgeoise et espère avoir à ses côtés un autre para-athlète pour le soutenir le samedi 7 septembre à partir de 20h25 au Stade de France.
Notre lanceur a réalisé sa meilleure performance de l’année à 14,36 mètres à la Neustadter Kuglcup en mai, qui lui a valu la sixième place au classement World Para Athletics High Performance Ranking, prenant donc l’une des places qualificatives pour Paris.

Iron Tom, seul ou accompagné ?

Il s’agira peut-être de Katrin Kohl dans son fauteuil roulant de course (T54), habituée au sprint (100m, 200m) et qui pourrait bénéficier d’une wild card. En cas de réponse positive des World Para Athlectics, elle aura toutefois fort à faire pour rivaliser avec les temps olympiques de championnes telles que Zhou Zhaoqian (Chine), Amanda Kotaja (Finlande) ou Cheri Madsen (USA). Du côté de Massimo Saputo (T47) en revanche, pas de bonne surprise sur 100m comme sur 400m où malgré un nouveau record personnel, les minima n’ont pas été atteints.

Ou alors du cycliste vétéran Joel Adams (C5), spécialiste de course en ligne et contre-la-montre sur route, qui s’est approché par deux fois du top 20 en Coupe du monde UCI de para-cycling en 2023 après avoir terminé 11e en 2022, manquant de peu sa qualification. Pour Joe Kurt en para-triathlon, malgré des performances toute en régularité (8e du World Triathlon Para Cup de Malaga 2023 et de Besançon en juin 2024, 4e lors de l’édition précédente ainsi qu’à Taranto en octobre, 6e en avril 2024 à Yenisehir, pas encore de première olympiade à ce jour après des Jeux de Tokyo qui lui avaient déjà échappé de si peu. Il termine à la 20e place au ranking paralympique alors que seuls douze para-triathlètes prendront le départ à Paris.

Réponse définitive mi-juillet pour le cyclisme et triathlon : la délégation officielle sera présentée le 13 août.

En revanche, Steve Nothum ne sera pas de la partie en para-tri sportif, alors qu’il avait brillé en para-trap (PT3) début juin à Grenade avec sa 6e place aux Championnats du monde, atteignant la finale avec un record personnel de 104 coups sûrs lors des qualifications.

Que Tom Habscheid soit seul représentant du Luxembourg ou accompagné de Katrin Kohl, Joel Adams ou Joe Kurt, il représente dans tous les cas de figure une sérieuse chance de médaille pour notre délégation avec son record personnel à 15,10m, à 23cm de l’or olympique lors de la dernière édition…

Dernières nouvelles