Pit Stop 3/3 : entre espoir, expérience et désillusion

Fortunes diverses pour nos Luxembourgeois en ce premier weekend de juin de la Lettonie à la Slovaquie.

Autocross

Trois de nos pilotes d’autocross étaient en lice de la deuxième manche du Championnat d’Autocross à Musa en Lettonie, et ont connu des issues différentes. 

En catégorie Cross Car, Alain Feller s’est qualifié en 24e position. Après une première manche qualificative bouclée en 20e place, il a réussi une excellente deuxième manche en terminant 14e. L’accession en demi-finale allait se jouer sur la troisième et dernière manche qualificative, mais malheureusement celle-ci se terminait prématurément pour lui. Il terminait ainsi en 24e position au terme des manches qualificatives.

Kenny Reding, engagé en catégorie Buggy 1600, est quant à lui monté en puissance tout au long du weekend. 15e à l’issue du chrono, il a systématiquement gagné des places lors des manches qualificatives, terminant 11e de la première, 14e de la deuxième et 9e de la dernière. Cela lui valait une 11e place générale, synonyme de qualification pour les demi-finales. Son objectif était clair : gagner une position de manière à se qualifier pour la finale. En terminant 4e de sa série, il faisait même mieux et obtenait une 7e place sur la grille pour la finale. Sa position ne changeait pas au terme des 7 tours de course. Il marquait ainsi 14 points au championnat et grimpait au 10e rang.

Pour notre fer de lance, Kevin Peters, engagé dans la catégorie reine du SuperBuggy, ce déplacement en Lettonie a malheureusement tourné au vinaigre. Pourtant excellent au chrono qualificatif avec un 3e temps, il y a malheureusement laissé son moteur. Sans possibilité de le remplacer, il était forfait pour le reste du weekend. Au championnat, il rétrograde au 22e rang avec ses 5 points glanés lors du premier weekend de compétition.

Karting

Inscrit dans le championnat Champions of the Future, qui fait office de préambule au Championnat d’Europe de Karting, Guillaume Bouzar était en Slovaquie ce weekend au centre national de Karting. 

Sur le tracé d’une longueur de 1172 mètres, il s’est retrouvé en début de weekend dans le groupe de qualification le plus rapide, ce qui lui a valu de se classer 52e, malgré un chrono respectable de 50,707 secondes pour son meilleur tour. À titre de comparaison, le poleman Jindrich Pesl a bouclé son meilleur tour en 49,960 secondes. 

Le pilote luxembourgeois s’élançait ainsi depuis la 17e ou 18e position lors des manches qualificatives. Objectif remontée en perspective. Il gagnait 6 places lors des 1e, 5e et 7e manches et 3 lors de la deuxième manche. Il perdait une position lors des manches 4 et 6 et il écopait de 5 secondes de pénalité lors de la 3e manche en raison d’un élément de carrosserie mal fixé, ce qui lui coûtait 6 places. Il se classait 45e à l’issue des manches qualificatives. Pour participer à la finale, il devait se hisser en 36e position et reprendre 15 points à ses adversaires en demie.

S’élançant 23e de la première demi-finale, il remonte 7 places pour finalement terminer 16e. C’était malheureusement insuffisant pour prendre part à la grande finale, à 7 unités du Graal. Il termine finalement la compétition eà la 40e place et aura à coup sûr emmagasiné d’importantes informations en vue de la 3e manche du Championnat d’Europe qui aura lieu le weekend du 22 juin sur ce même tracé. 

Andy Foyen

Dernières nouvelles