Rodange en BGL, Beggen, Steinsel et Berbourg peuvent respirer

Pour cette 28e journée de Promotion d’Honneur, Rodange est facilement venu à bout de Grevenmacher (1-4) et a ainsi validé son ticket pour la BGL Ligue. Les deux places de barrage de promotion se répartiront (selon toute vraisemblance) entre Hostert, Ettelbrück et Rumelange. Toujours pas de fumée blanche en bas de classement, même si Beggen, Steinsel et Berbourg ont certainement remporté 3 points décisifs. 

Les deux promus d’office sont désormais connus 

Après son nul pendant la semaine contre Hostert (2-2), il ne restait plus qu’à terminer le travail pour Rodange sur la pelouse de Grevenmacher. Ils se sont rendu la tâche assez facile avec une ouverture du score au quart d’heure sur une volée de Nelson Galvanelli et un deuxième but tombé sur un coup franc de Henid Ramdedovic 10 minutes plus tard. De 0-2, on est passé à 0-4 en deuxième mi-temps avec des réalisations signées Alex Lopes et Sylvain Atieda. Pour Grevenmacher, Hamza Mourchid sauvait l’honneur en fin de match. 

Avec cette victoire, Rodange rejoint Bettembourg dans le club des promus immédiats. Le Sporting connaît quant à lui une période de décompression et vient d’enchaîner une seconde défaite consécutive. Hostert en a profité pour laver l’affront du 0-7 au match aller en s’imposant 0-3 sur des buts signés Killian Amehi et Loris Bernardy en première mi-temps et Deniz Muric en fin de rencontre. 

Cette victoire ne permet cependant pas (encore) à l’Union Sportive de prendre une option sur les places de barrage. En effet, Ettelbrück s’est rassuré en prenant la mesure de Medernach sur le score de 4-0. Le plus dur a été fait à la 30e minute de jeu avec l’ouverture du score de Lorenzo Rapaille sur pénalty. En seconde mi-temps, Leonardo Carvalheiro, Frederick Kyereh et Mamadu Camara ont soigné leurs stats buts pour amener le marquoir dans son état définitif. L’Etzella signait sa première victoire depuis son déplacement à Rumelange le 24 mars. 

Rumelange justement n’a pas non plus lâché le morceau. L’USR n’a pas tremblé lorsque l’inévitable Hayssam Zaki a ouvert le score lors de leur déplacement à Walferdange. Elle a pu compter sur Valentin Sannier pour égaliser et sur Bryan Maison pour passer devant juste avant la mi-temps. Tom Ivesic a ensuite placé les visiteurs sur le velours en inscrivant le 1-3 à 2 minutes du terme. Le score ne bougeait plus, permettant à Rumelange de rester au contact. 

Pour Mamer, c’est une tout autre histoire. Le FCM32 avait tout en main pour infliger à Berbourg sa première défaite depuis la réception de Steinsel le 10 mars. Mais un homme a dit non. Cet homme est Sebastian Grub qui a écœuré Mickaël Jager en stoppant ses 2 pénaltys (une fois à 0- 0, l’autre fois à 0-2). Le héros de la soirée a finalement dû s’avouer vaincu sur un pénalty de Rachid Erragui (réduction du score à 1-2) mais Exaucé Andzouana, Mälek Amdouni et Daouda Conde ont finalement permis à Berbourg de s’imposer sur le score de 1-3. 

Au classement, il existe encore un suspense honorifique pour le titre entre Bettembourg et Rodange, puisque le FCR91 est revenu à 2 unités seulement. Pour les places de barragiste, Hostert (45 points), Ettelbrück (44 points) et Rumelange (44 points) vont encore devoir se tirer la bourre. Pour Mamer et ses 38 points, en revanche, c’est terminé. 

Pas de maintien officialisé, mais des écarts qui se creusent 

Fort de sa victoire, Berbourg se retrouve soudain à la 8e position avec 38 points. Le Berdenia a ainsi pris le meilleur au classement sur toutes les équipes qui jouent le maintien à l’exception de Beggen. L’Avenir a en effet réussi un pas décisif en vue du maintien en s’imposant cyniquement 0-1 sur le synthétique de Weiler-la-Tour. Comme tout un symbole, le seul but de la rencontre a été inscrit par le capitaine Marlon Rock sur un coup franc d’Alex Pinheiro. Ce but a permis à l’Avenir de déborder Mamer et de s’installer en 6e place avec 39 points. On ne peut pas encore déboucher le champagne, mais les choses se présentent bien pour l’Avenir puisque seules deux défaites, combinées à deux victoires des actuels barragistes, deux victoires de Walferdange et une victoire des autres équipes intercalées lors des deux dernières rencontres condamneraient Beggen à jouer les barrages. 

À côté de Berbourg et de Beggen, Steinsel a aussi signé la bonne opération de cette 28e journée dans la lutte pour le maintien. Mais le déplacement à Canach ne fut pas une sinécure, malgré un avantage de deux buts à la mi-temps grâce à André Rodrigues et Jules Diouf. La révolte de Canach a été matérialisée par une réduction du score de Jailson Cabral, avant que Dimitris Bourous ne conclue une contre-attaque et ne rétablisse l’avantage de deux buts. Après une seconde jaune synonyme d’exclusion pour Alan Logrillo, Steinsel a subi les assauts de Canach. Ce fut suffisant pour qu’Aldin Dervisevic réduise à nouveau l’écart, mais pas pour remettre Canach totalement dans la partie. 

Last but not least, le duel entre Lorentzweiler et Wormeldange a tenu toutes ses promesses, mais le résultat final ne convient à personne. C’est le FCL qui a pris le début de match à son compte et après seulement 3 minutes de jeu, Patrick Neves plaçait les oranges aux commandes depuis le point de pénalty. Ce même Patrick Neves était à nouveau à la conclusion un quart d’heure plus tard pour doubler la mise. Mais après la demi-heure, la physionomie changeait, permettant à Stéphane D’Angelo et Ivo Silva de faire revenir Wormeldange à hauteur avant même la mi-temps. Les Mosellans ne s’arrêtaient pas en si bon chemin. Après la pause, ils sont passés devant avec un avantage de deux buts grâce à Gonçalo Peixoto et Dani Gaspar. Lorentzweiler se trouvait en situation miroir par rapport à la première période, mais allait lui aussi faire preuve d’abnégation pour revenir au score par Khalid Abi et Joël Magalhaes, ce qui mettait un terme sur le score de 4- 4 à cette rencontre d’anthologie. 

Au classement, devant Medernach (22 points), Lorentzweiler est avec 32 points l’autre équipe qui occupe une place de descendant direct. Le FCL compte deux points de retard sur les actuels barragistes, Weiler-la-Tour et Grevenmacher. Devant eux, un trou est fait puisque Walferdange, avec 35 points, possède 2 points d’avance sur ce duo. Avec 36 points, on retrouve en 10e et 11e positions Wormeldange et Canach. Mamer, Berbourg et Steinsel se positionnent aux rangs 7, 8 et 9 avec 38 points et auront toutes les cartes en main pour assurer leur maintien dès le weekend prochain. Il en sera de même pour Beggen, 6e avec 39 points. 

Combats à distance samedi prochain 

La prochaine journée de PH sera singulière pour deux raisons. La première est que les rencontres auront lieu le samedi à 18h 00 et la seconde est que, malgré les diverses luttes qui font toujours rage, nous n’aurons, Berbourg – Weiler-la-Tour mis à part, aucune confrontation directe. Ce seront donc des combats à distance qui marqueront cette 29e journée. Les 3 points vaudront très cher. 

Andy Foyen

Dernières nouvelles