Meilleure joueuse Ligue 1 Dames : 1ère Karoline Kohr 

2024 : An Kohr et en Or !

Il y a des destins pré-tracés, mais encore faut-il mettre son talent à profit et être régulier. Karoline Kohr semble le faire à la perfection. L’attaquante allemande suit les traces de son père, Harald Kohr, buteur hors pair du FC Kaiserslautern, avec 45 réalisations entre les saisons 1986 et 1988, mais aussi entraîneur au Grand-Duché, à Grevenmacher en 1997 et à la Jeunesse Esch en 2006. Tout comme celles de son grand frère, lui aussi professionnel en Bundesliga, Dominik Kohr, ancien coéquipier du joueur de notre équipe nationale Leandro Barreiro (FSV Mayence 05) et désormais joueur de l’Eintracht Frankfurt. Son frère racontait en riant d’ailleurs qu’il prêtait peu attention à Karoline étant jeune, que « si elle traversait la pelouse en courant, les garçons lui tiraient dessus. Elle a dû travailler pour pouvoir jouer avec eux et que ça lui a sûrement fait du bien ». La jeune femme a bien grandi et n’a jamais ressenti quelconque pression pour faire ce sport. Au contraire, elle en a tiré l’avantage qu’elle avait des épaules sur lesquelles s’appuyer, qui savait ce qu’elle vivait en compétition et comment la conseiller tout au long de sa carrière.

L’originaire de Trèves, qui n’avait jamais passé la frontière, a atterri au Racing Union Luxembourg lors de la saison 2021-2022 en provenance du 1.FC Köln, pour se rapprocher de son petit ami et revenir sur ses terres natales. La distance et le traffic ? Aucun problème pour elle qui le prend avec philosophie : « J’étais plus éloignée en jouant pour Cologne ! » Et qui avait aussi des rêves de qualifications en Ligue des Champions, d’où son choix plus que cohérent pour le RFCUL. La graphiste s’est intégrée très rapidement, mais surtout s’est imposée dans le club de la capitale comme une buteuse indispensable, qui pèse sur les défenses adverses, non seulement par son efficacité, mais aussi par son engagement physique exceptionnel pour un petit gabarit ! Cet engagement, elle le met au service de chaque entraînement, dans son tempérament bien à elle, celui d’une compétitrice indiscutable, une fonçeuse dans l’âme qui exige autant des autres que ce qu’elle s’impose.

Pour sa première saison au Grand-Duché en 2021-2022, la numéro 21 a inscrit 52 buts, de quoi affoler les compteurs, mais sans faire tomber le record de Kate Thill (SC Bettembourg) de 59 buts la saison précédente. Sur l’édition suivante, elle en plante encore 37 avant d’être freinée par des petits pépins physiques. Cette année, Kohr signe sa meilleure performance : avec 54 buts au compteur, au cours d’une saison où le niveau a été le plus relevé au Luxembourg en D1 Dames depuis sa création. C’est dire toute l’étendue du talent de la joueuse de 28 ans ! Des statistiques qui auront mené tout droit son équipe à conserver son titre cette saison. 

Il se murmure que la talentueuse buteuse qui avait débuté ses classes au TuS Issel (Allemagne) et déjà la meilleure scoreuse de la Frauen-Regionalliga Südwest en 2013 avec 38 réalisations, est convoitée de nouveau de l’autre côté de la frontière… Reste à savoir si son désir d’aller toucher plus haut sera plus fort ou si nous pourrons conserver la pépite et Dribble! d’Or 2024 de notre championnat.

Dernières nouvelles