Meilleur gardien BGL Ligue : 1er Romain Ruffier : au sommet

On ne devrait plus présenter Romain Ruffier et ses 289 matchs en BGL Ligue : arrivé à Differdange cet été après 7 années au Racing et 3 saisons au FC Wiltz, le gardien de but passé par Amiens et Metz en Ligue 2 a eu le privilège de remporter une Coupe de Luxembourg en 2022 et le trophée de Champion national cette saison.

Une consécration accompagnée du Dribble! d’Or de Meilleur gardien 2024 qui récompense non seulement une année exceptionnelle mais aussi une carrière admirable. À laquelle le Nîmois a décidé de mettre fin malgré encore de belles années devant lui? En acceptant un poste de directeur sportif au Racing, il revient au club de son coeur, vers la présidente qui lui a ouvert les portes d’un monde professionnel de juriste loin des terrains (où il est est clerc de notaire) : mais il n’a pas encore raccroche les gants à 34 ans, au sommet de son art, au faîte de la gloire, croulant sous les trophées collectifs et récompenses individuelles. On parle de lui dans le staff comme dans les cages du club de la capitale ! 

Car cette saison, il a ébloui ses coéquipiers, écoeuré ses adversaires, et donné à Differdange une assise défensive qui a servi dans les moments compliqués de détonateur pour que Jorginho, Trani, Nagera, Rauch, Limas et autres Abreu fassent la différence : avec 21 buts encaissés sur toute la saison, Ruffier et le FCD03 sont non seulement la meilleure défense de BGL Ligue, mais aussi la plus solide depuis les huit dernières saisons. Avec 14 clean sheets en 29 rencontres (à l’heure où ces lignes sont imprimées), il fait mieux que son prédécesseur double Dribble! d’Or 2022 et 2023 Geordan Dupire. Du jamais vu depuis l’hégémonie dudelangeoise des années 2010 : de quoi saluer avec respect le dernier rempart de Pedro Resende.

Et garder les cages, c’est une tradition familiale : son père Richard, ancien international espoirs, a officié dans les buts du Nîmes Olympique et des Girondins de Bordeaux et compte 90 rencontres de Ligue 1 française à son compteur de 1979 à 1983. Le fils a chaussé les gants comme une évidence à l’AS Béziers dès l’âge de 10 ans. Au moment de passer les tests pour le plus haut niveau, il fait des essais à Montpellier, puis Lyon et enfin à Metz.

Le staff des Grenats remarque immédiatement son potentiel et l’intègre dans son centre de formation réputé. À la fin de sa première saison, Ruffier remporte le titre de Champion de France avec l’équipe U16. Dès lors, il intègrera le groupe pro à partir de 2008 et le destin qu’on lui connait l’amènera jusqu’au championnat national luxembourgeois, dont il a enfin soulevé le plus beau des trophées à la fin d’une carrière remarquable.

Nul n’oubliera les qualités largement héritées du monde professionnel d’un gardien avec tous les atouts : sorties aériennes, autorité dans sa défense, détente, anticipation, jeu au pied, il aura su étoffer sa palette jusqu’à devenir celui que tout le monde rêve d’avoir devant ses buts. Et qui fera le bonheur du Racing, en paraphant une nouvelle page de son aventure sous le maillot Azur. 

Dernières nouvelles